Temps de lecture : 2 minutes
mélatonine hormone du sommeil pour dormir

Sécrétée naturellement par l’homme, le N-acétyl-5-méthoxytryptamine que l’on appelle couramment la mélatonine est produite par la glande pinéale (ou épiphyse que l’on situe au centre du cerveau) et elle est directement responsable de la régulation du rythme biologique des êtres humains.

En effet, la mélatonine est produite uniquement en l’absence de lumière, donc naturellement la nuit, et elle permet de s’endormir.

On retrouve également cette hormone du sommeil dans la nature puisque certains fruits comme la cerise, la banane, la tomate, ou l’ananas en contiennent, tout comme d’autres aliments su quotidien comme l’avoine, le maïs et de l’orge, le riz, ou encore le gingembre.

Les fruits et les légumes produisent de la mélatonine comme moyen de protection contre les agressions extérieures, notamment les changements de saisons et de températures.

La mélatonine étant l’hormone du sommeil et celle qui nous permet de nous endormir rapidement, un complément alimentaire qui en contient sera alors tout indiqué et approprié si vous avez du mal à dormir.

En effet, une carence en production de mélatonine peut être la cause de bien des maux tels que les troubles du sommeil ou l’insomnie. Et quand on en arrive au stade où l’horloge interne et le cycle du sommeil est mis à mal, et où compter les moutons ne suffit plus, la santé est en danger.

Les autres vertus de la mélatonine

Il serait réducteur de présenter la mélatonine comme simple régulateur de sommeil même si c’est la fonction qu’on lui connait et qu’on lui prête en premier.

Cette hormone naturelle a en effet des propriétés anti-oxydantes et elle agirait positivement dans le cas de symptômes de maladies psychiatriques si elle est bien utilisée.

La mélatonine a enfin des effets bénéfiques sur les douleurs et contribue à améliorer le sommeil des femmes atteintes d’endométriose.

 

Peut-on réguler la production de mélatonine ?

Si l’exposition au soleil, à la lumière, et la mise en obscurité sont les régulateurs naturels de la production de mélatonine, il est tout à fait possible de le faire de manière artificielle en cas de dérèglement et troubles du sommeil.

Les lampes de luminothérapie permettent en effet de jouer sur l’exposition à la lumière et l’obscurité, tout comme les complements alimentaires à la melatonine.