Le cycle du sommeil

Publié par Olivier Dris le

Le cycle du sommeil

Combien de temps dure un cycle de sommeil ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le sommeil n’est ni continu ni linéaire même lorsque l’on a le sentiment de bien dormir. En effet, on ne s’endort pas avant de glisser vers un sommeil profond au milieu de la nuit, pour finalement se réveiller au petit matin. Ce serait beaucoup trop simple !
En réalité, notre sommeil est constitué de 4 à 6 cycles de 90 minutes en moyenne, et chacun de ces cycles comporte lui-même trois phases distinctes.

Pour mesurer l’activité et la qualité du sommeil, on utilise ainsi un hypnogramme. Derrière ce nom quelque peu barbare se cache tout simplement un graphique qui met en perspective l’activité cérébrale et la durée du sommeil. Par ce graphique, on matérialise ainsi les cycles de sommeil.

cycles de sommeil profond et paradoxal

 

Le sommeil léger

Vous avez certainement entendu cette expression un jour ou l’autre : « j’ai le sommeil léger » pour signifier qu’un battement d’aile de mouche serait à même de nous réveiller ! Cette expression n’est pas que métaphorique et elle a même son fondement scientifique puisque c’est la première phase. L’endormissement en est le préambule, donc la diminution progressive de l’activité cérébrale accompagnée de manifestations physiques comme le relâchement musculaire ou encore le clignement des paupières. Après 10 ou 20 minutes, on glisse alors avec un état de sommeil manifeste mais pas encore profond.

Le sommeil profond

Comme son nom l’indique, le sommeil profond est la phase où l’activité est la plus réduite et où l’on est plongé dans un état d’inconscience. L’expression « j’ai le sommeil lourd » pourrait alors symboliser ce moment durant lequel il est difficile de nous réveiller.

Que se passe-t-il pendant le sommeil paradoxal ?

Après environ une heure de sommeil profond, nous basculons dans la dernière étape du cycle, le sommeil paradoxal. Durant celui-ci, nous dormons totalement mais le cerveau retrouve une activité intense afin de prendre le contrôle de nos mouvements puisque c’est à ce moment-là que nous faisons des rêves (ou des cauchemars, c’est selon !).

Le sommeil paradoxal se caractérise en outre par ce que les scientifiques anglais et américains appellent le Rapid Eye Movement (REM), autrement dit des mouvements des yeux même paupières fermées. Cette phase qui dure environ un quart d’heure termine chaque cycle et elle est prépondérante pour bénéficier d’un vrai sommeil réparateur, mais également pour développer la mémoire.

cycle de sommeil pour mieux dormir la nuit

← Article précédent Article suivant →