Comment les abeilles font le miel ?

Publié par Olivier Dris le

Comment les abeilles font le miel ?

La fabrication du miel est une véritable prouesse réalisée par un insecte qui ne ressemble à aucun autre : l’abeille.

Son activité et son mode de vie sont en effet comparables à une véritable industrie et à des chaines de production qui n’ont rien à envie à celle de l’homme.

L’activité de la ruche

Dans la ruche, chaque abeille a en effet un travail spécifique à accomplir et l’ensemble des procédés de fabrication ressemble à une machine bien huilée.

Les abeilles ont besoin de deux types de nourriture différents. L’un est le miel à base de nectar, le jus sucré qui s’accumule au cœur des fleurs. L’autre provient des anthères des fleurs, qui contiennent de nombreuses petites graines appelées pollen. Et comme les fleurs ont des couleurs différentes, leur pollen aussi.

La transformation du nectar en miel

La plupart des abeilles ne récolte que du pollen ou du nectar. Alors qu’elle suce le nectar de la fleur, il est stocké dans son estomac de miel, prêt à être transféré aux abeilles productrices de miel de la ruche. Si elle a faim et en a besoin pour prendre des forces, elle ouvre une valve dans la poche de nectar et une partie de la charge utile passe dans son propre estomac pour être convertie en énergie pour ses propres besoins.

L’abeille surprend par sa capacité à  transporter l’équivalent de son propre poids en nectar ou en pollen pour se rendre des champs ou des arbres à sa ruche. 

A titre d’exemple, un avion ne pourrait jamais décoller s’il embarque plus que un quart de son poids. Les abeilles sont donc des insectes volants dotés de pouvoirs assez incroyables !

Lorsque les poches de nectar sont pleines, l’abeille retourne à la ruche. Le nectar est livré à l’une des abeilles d’intérieur et est ensuite passé bouches en bouches, d’abeilles en abeilles jusqu’à ce que la teneur en humidité du nectar soit réduite et passe de 70% à 20%. 

Le nectar est ainsi transformé en miel. Il peut cependant arriver que le nectar soit stocké tel quel dans les cellules de la la ruche car la température naturelle de cette dernière (environ 32°C) entraine une évaporation de la matière première.

comment les abeilles fabriquent le miel

L’abeille, une ouvrière hors pair

Enfin, le miel est placé dans des cellules de stockage et recouvert de cire d’abeille en prévision de l’arrivée des bébés abeilles. Le pollen est mélangé avec du nectar pour faire du «pain d’abeille» et il nourrit les larves. Un bébé abeille a besoin d’une nourriture riche en protéines.

Tout au long de son cycle de vie, l’abeille travaille sans relâche pour cueillir du pollen, à le ramener à la ruche, et ainsi de suite.

Les abeilles butineuses partent de la ruche et s’envolent vers les champs de fleurs à l’âge de trois semaines. Comme elles vivent jusqu’à l’âge de six ou sept semaines, elles ont une lourde charge de travail et peu de temps au final pour l’accomplir. 

Il faut environ trois semaines à 300 abeilles pour récolter 450 g de miel. En moyenne, une ruche contient 40 000 abeilles.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.